Le financement des entreprises est un problème récurrent pour les dirigeants, car l’accès à des ressources financières supplémentaires est essentiel. En effet, aujourd’hui, il est difficile d’imaginer le développement d’une entreprise sans recourir à des modes de financement externes. La capacité d’autofinancement de l’entreprise et ses fonds propres ne sont généralement pas suffisants pour faire face à des perspectives de croissance ambitieuses.

Nous allons donc étudier quelques techniques pour obtenir un financement professionnel en Normandie.

Financement en fonds propres (par l’apport de capitaux)

Dans un premier temps, nous allons nous pencher sur les techniques dîtes « de haut de bilan » destinées au financement d’une entreprise. Une entreprise peut faire appel à des investisseurs internes ou externes, au cours de son cycle de vie, pour obtenir un financement au-delà de celui mis en place lors de sa création.

Les associés pourront donc procéder à de nouveaux apports en convoquant une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de répondre aux besoins de financement de la société. Elle aura pour effet d’approuver l’augmentation du capital par incorporation des réserves ou par un apport d’argent frais. Ils peuvent également participer au financement de l’entreprise en fournissant des avances en comptes courants. Dans ce cas, il n’y a pas de convocation de l’assemblée.

Si les associés ne sont pas en mesure d’apporter des capitaux supplémentaires pour financer un projet futur et accompagner son développement, l’entreprise peut donc décider d’ouvrir son capital en faisant rentrer des investisseurs.

Les investisseurs peuvent également intervenir en obligations convertibles en actions ou non-convertibles. Cette technique permet d’augmenter les fonds propres ou les quasi fonds propres de la société.

Crédit bancaire professionnel   

Le financement donne lieu à un prêt professionnel auprès d’une ou plusieurs banques suivant les besoins financiers de la société. Ce prêt est à rembourser sur une durée définie à l’avance en fonction de son objet. Pour ce faire, la banque est susceptible de demander au dirigeant des garanties.

L’Affacturage

L’affacturage est l’une des techniques de financement pour les professionnels dans sa recherche de cash-flow (trésorerie). C’est un procédé par lequel une entreprise transfère ses créances à un établissement de crédit spécialisé appelé Factor. La technique consiste pour une entreprise à se faire avancer la trésorerie dans l’attente que le délai de paiement prévu initialement soit atteint.

Le crédit de bail

Le crédit de bail, plus communément appelé « leasing », est une solution pour le financement des équipements d’une entreprise. Il permet à la société d’utiliser un outil de production contre le versement d’un loyer.

Le dernier loyer du leasing est majoré.

Il comprend le loyer habituel majoré d’un pourcentage déterminé à l’avance qui correspond à la valeur de rachat.

Il y a alors transfert de propriété du bien de la société de Crédit-Bail vers l’entreprise.

D’autres techniques de financements présentant des similitudes existent à savoir :

La location financière

La location avec option d’achat.

Les garanties adaptées aux professionnels

Caution solidaire

Un cautionnement solidaire est régulièrement demandé au dirigeant d’une entreprise durant son cycle de vie, il est mis en avant par les établissements bancaires puisqu’il leur permet de poursuivre en cas de défaillance de l’emprunteur le dirigeant en même temps que l’entreprise. Le montant de la caution doit être proportionnelle aux capacités financières des cautions sous peine de nullité.

Les organismes de caution

Il existe des Sociétés de Cautions Mutuelles spécialisées dans la garantie des entreprises de type BPI France et SIAGI qui permettent aux professionnels d’accéder plus facilement aux crédits bancaires et d’ainsi limiter la portée de leurs propres engagements.

Le nantissement

Le nantissement est une garantie prise directement sur une immobilisation (bien) corporelle, ou incorporelle.

Lorsqu’il s’agit d’un véhicule immatriculé, on parle alors de gage.

Les modes de financement complexes

Il existe des modes plus complexes de financements pro. Parmi eux, nous vous proposons le Leveraged Buy-Out, plus communément appelé LBO.

Cette technique est utilisée dans le cadre du rachat d’une entreprise, soit dans le cadre d’une première acquisition ou d’une croissance externe.

Une société holding (société mère) est créée pour acheter les actions ou les parts sociales d’une société d’exploitation (société cible). La société mère emprunte pour réaliser l’acquisition, et le remboursement de son emprunt se fait par le versement de dividendes par la société cible à son actionnaire la société mère (holding).

Contactez-nous pour vous faire accompagner par un expert dans votre recherche de financements professionnels !

Laisser un commentaire