Lorsque vous créez votre entreprise, la question du financement est essentielle. Vous réalisez votre prévisionnel financier, et ensuite vous recherchez votre prêt professionnel pour votre création ou d’entreprise.

Qu’est-ce qu’un prêt professionnel ?

Il s’agit d’un crédit / prêt bancaire qui est octroyé exclusivement aux professionnels, c’est-à-dire aux entreprises : commerçants, artisans, TPE, PME…

Solliciter un prêt va vous permettre d’obtenir des fonds  qui vont servir à acquérir un local, acheter votre équipement, acquérir votre fonds de commerce et parfois même à financer votre trésorerie.

Faut-il avoir un apport personnel ?

Un apport personnel consiste à verser votre argent propre sur le compte de l’entreprise s’il s’agit d’une entreprise individuelle. Si vous avez des associés, chacun peut également apporter des fonds à l’entreprise.

Le fait de verser votre propre argent diminue la somme que vous aurez à emprunter auprès de la banque. La plupart des banques vous demandent d’avoir un apport pour obtenir votre prêt professionnel même s’il est possible d’emprunter sans apport.

Il est important de soigner votre dossier de demande ainsi que votre business plan afin d’être crédible et d’obtenir plus facilement votre prêt bancaire. Les banques sont comme toutes entreprises privées, elles recherchent la rentabilité. C’est pour cela qu’elles doivent respecter un ratio de fonds propres versés par les clients.

Si vous n’avez pas d’apport, mais que votre prévisionnel indique un retour sur investissement rapide et réalisable, vous augmentez vos chances d’obtenir votre prêt professionnel.

Pourquoi est-ce plus compliqué d’obtenir un prêt lorsqu’on est professionnel ?

Contrairement aux particuliers à qui l’on octroie assez facilement des emprunts, les professionnels sont soumis à plus de contraintes.

Un crédit professionnel sans apport consiste pour un organisme prêteur à débloquer des fonds sans aucun apport personnel disponible, ni aucune caution tierce pouvant garantir le remboursement du prêt.

Du point de vue des organismes bancaires, un prêt professionnel sans apport et sans caution représente une opération risquée car rien ne garantit que vous rembourserez vos échéances.

Comment augmenter ses chances d’obtenir un financement pro ?

En l’absence de fonds disponible pouvant garantir le remboursement du prêt professionnel, vous devez présenter un dossier solide pour obtenir un crédit. SR Financements peut vous accompagner dans la constitution de ce dossier.

Cela passe par un business plan qui soit réaliste donc suffisamment ambitieux mais réalisable. S’il s’agit d’une entreprise qui existe déjà, vous pouvez présenter les derniers bilan d’activité et votre compte de résultat. Il faudra également fournir un devis si votre financement concerne des travaux par exemple. Le banquier va évaluer votre capacité de remboursement avant de vous accorder un prêt.

S’il s’agit d’un prêt à la consommation, vous aurez un peu moins de contraintes que pour un prêt immobilier.

 

Le financement pro sans apport pour un fonds de commerce

Lorsque vous créez votre entreprise, les dépenses peuvent-être importantes pour acheter le matériel, le stock, les véhicules, votre marketing, votre matériel informatique… Il est généralement conseillé d’utiliser des fonds propres pour cette partie.

En ce qui concerne le fond de commerce en lui-même, un crédit professionnel devient indispensable au vu de la somme engagée. Cela permet d’amortir votre financement bancaire sur plusieurs années et ainsi permettre un développement sur le long terme de votre entreprise.

Contactez-nous pour plus d’informations en fonction de votre budget : montant du prêt, calcul de vos mensualités, votre taux d’endettement, taux de prêt que nous pouvons vous obtenir, assurance de prêt, modalités de remboursement anticipé, … SR Financement est spécialiste du financement des entreprises. Étudions vos solutions de financement.

 

Des alternatives aux emprunts bancaires

1. La location longue durée (LLD) ou location avec option d’achat (LOA)

Afin de vous éviter l’achat d’un véhicule, vous pouvez opter pour la location longue durée. Cela vous évite de verser un acompte et de contracter un prêt. Au lieu d’acheter, vous allez régler un loyer qui rentrera dans votre plan de financement.

2. Le prêt d’honneur ?

Il s’agit d’un apport en fond propre versé par des organismes à votre entreprise. Le prêt d’honneur est un prêt à taux zéro plafonné à certains montants généralement non négligeables (jusqu’à 50 000 euros).

La condition de l’octroi d’un prêt d’honneur repose souvent sur l’adossement d’un prêt auprès d’un établissement bancaire. Ce prêt est versé à l’entrepreneur lui-même ou à la société si les statuts ont déjà été constitués.

 

Laisser un commentaire